Equateur : TPO DRC forme 17 nutritionnistes des zones de santé de Mbandaka, Bolenge et Wangata sur les thématiques de la Prévention et Contrôle des infections (PCI).

publié le 2022-08-17 13:23:12

Rédigé par : Christophe BAKENGESA

L'objectif de cet atelier est de renforcer les capacités de  17  nutritionnistes impliquées dans la Riposte Maladie à Virus Ebola et affectées dans les Centres de Traitement Ebola sur les thématiques de la Prévention et Contrôle des infections (PCI) .Le but est de savoir comment prévenir la contamination pendant la prestation de service au sein des structures de prise en charge.

 Cet atelier de renforcement des capacités des nutritionnistes des zones de santé de Mbandaka,Bolenge et Wangata s'est tenu dans la ville de Mbandaka en Province de l'Equateur et  s’inscrit dans le cadre d'appui à la Réponse à la 14ème  épidémie à Virus EBOLA dans cette province .

 Déroulé dans la salle de formation du centre TOMONDJA pendant 3 jours sous l'appui technique de l'organisation Mondiale de la Santé et la Division Provinciale de la santé à travers le bureau de l'hygiène et salubrité.

Publié par : Jeannette BISIMWA

TANGANYIKA : 60 enseignants et directeurs dont 50 hommes et 10 femmes viennent de bénéficier d'une formation sur l'accompagnement psychosocial des enfants survivants des violences basées sur le genre (VBG).

publié le 2022-08-17 09:59:08

Rédigé par : Denise RUKUNDO

C'est dans le territoire de Kongolo, zone de santé de Mbulula, province du TANGANYIKA, qu'une formation des enseignants sur l'accompagnement psychosocial des enfants survivants des violences basées sur le genre (VBG) a eu lieu du 09 au 12 Août 2022.

Cette formation qui a duré 4 jours, avait pour objectif de fournir aux Enseignants et Directeurs des compétences de base relatives à la détection des traumatismes et de la détresse psychologique chez l’enfant.  Mais également de permettre de comprendre l'intervention psychosociale en ce qui concerne les premiers soins psychologiques (PSP) et le référencement des enfants victimes ou objet des troubles sévères de comportement.

Réalisée par TPO DRC à travers son programme Santé Mentale et Soutien Psychosocial (MH&PSS), cette formation intervient dans le cadre du projet : «Appui à l’accès des survivantes des VBG et EAS aux services de prise en charge holistique dans les zones de santé de Mbulula, territoire de Kongolo, province du Tanganyika » financé par UNICEF.

Publié par : Jeannette BISIMWA

KASAI : TPO DRC forme 23 personnes sur les processus d’enregistrement des naissances sous l’appui financier de l’UNHCR.

publié le 2022-08-17 09:05:34

Rédigé par : Précieux THAMANI

Formation de  23 personnes dont  10 préposés de l’état civil, 7 Infirmiers titulaires et 6 accoucheuses des Aires de santé couvertes par le projet « Réponses aux besoins de protection des enfants en situation d’urgence dans la province du Kasaï »  financé par UNHCR, sous délégation de Kananga, suivi par le Bureau terrain de Tshikapa.

Elles ont été notamment capacité sur les processus d’enregistrement des naissances, sous l’appui technique de la division de  l’intérieur  et sécurité de la province du Kasaï, Division des Affaires sociales, parquet de tribunal de paix de Tshikapa.

4500 enfants IDPS, retournés, rapatriés et autres enfants vulnérables bénéficieront des actes de naissance soit 3000 enfants nés dans le délai légal de la loi par procuration et 1500  enfants  hors délai légal de la loi par les ordonnances de notoriété pouvant permettre la traduction des actes de naissance.

Ce projet a une durée de 9 mois, prenant cours  soit du 01 avril au 31 Décembre 2022.

Rappelons que cette activité s’est déroulée dans la province du Kasaï, ville de Tshikapa dans la salle Dynafet par  TPO DRC.

Publié par : Jeannette BISIMWA

TANGANYIKA : 70 leaders communautaires d'opinion, religieux, personnes vivant avec handicap, FARDC, PNC et ANR s’engagent à changer les comportements et la perception à l'égard des VBG dans la zone de santé de Mbulula, territoire de Kongolo.

publié le 2022-08-12 15:09:33

Rédigé par : Sifa NAMEGABE

Dans le cadre du projet d'appui à l'accès des survivantes des Violences Basées sur le Genre  VBG et Exploitations et Abus Sexuels, EAS, aux services de prise en charge holistique dans la zone de santé de Mbulula, territoire de Kongolo, 70 leaders communautaires d'opinion, religieux, personnes vivant avec handicap, FARDC, PNC et ANR ont bénéficié d’une formation de TPO RDC sous l’appui financier de l'Unicef.

 La dite formation  a été organisée sur l'approche travail avec les hommes: Masculinité et féminité positives.

 L'objectif était de fournir aux participants des connaissances sur l'égalité du genre et prévention des VBG pour le changement des comportements et attitudes en rapport avec les pratiques des VBG dans leurs familles et communautés respectives.

Au cours de ces assises, il ya eu échange et discussion pour la compréhension des 4 types de pouvoir et leur lien avec les objectifs du projet pour réduire les inégalités y relatives, renforcer l'utilisation positive du pouvoir et réduire leur  usage négatif pour faciliter le processus de changement au niveau individuel, relationnel entre homme et femme, au niveau familial et communautaire.

Ainsi ,les participants se sont engagés à : Travailler avec leurs épouses pour implanter la culture du respect mutuel, partager les rôles dans les ménages, équilibrer le pouvoir dans la prise des décisions et sur l'utilisation du patrimoine familiale, changer les comportements et la perception à l'égard des VBG, concourir pour la prévention et la lutte contre les VBG , mener quelques actions définies sous forme de plan d'action qui ont eu lieu directement après la formation, faire la restitution et sensibiliser les autres hommes à leur portée notamment ,les alcooliques, les toxicomanes, les FARDC, les PNC et autres potentiels auteurs des VBG au sein de la communauté pour aboutir à un changement des comportements dans le futur proche.

Publié par : Jeannette BISIMWA

TANGANYIKA: UNFPA visite les activités réalisées par les partenaires de mise en œuvre parmi lesquels TPO DRC dans la zone de santé de NYEMBA, territoire de KALEMIE.

publié le 2022-08-11 14:49:57

Rédigé par : Denise RUKUNDO

C'est dans le cadre du projet réponse d'urgence en santé de la reproduction(SR) dans la prévention des conséquences des violences basées sur le genre(VBG) dans les provinces d'ITURI, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema et Tanganyika, qu'une visite conjointe  a été effectuée par UNFPA et TPO DRC dans la zone de santé de NYEMBA, au centre de santé de TABAC Congo  et de BIMBWI, territoire de Kalemie à partir  du Lundi 08 au 09 Août 2022.

Cette visite avait pour objectif d'évaluer les activités qui sont en train d'être réalisées, d'apprécier le niveau de mise en œuvre de ce dernier et y apporter les correctifs. Les dites  activités sont réalisées par TPO DRC et ADRA dans ce projet financé par CERF à travers UNFPA.

Pour monsieur Parfait CABA, chargé du programme VBG/ UNFPA : « Les activités réalisées par les partenaires globalement se passent bien par rapport à la santé de la reproduction, la prise en charge des femmes qui viennent accoucher et la prise en charge des survivantes des violences sexuelles». Il recommande aux partenaires de fournir plus d'efforts pour parvenir à atteindre l'objectif qui a été fixé avant la fin du projet.

 Il sied de rappeler que l'organisation TPO DRC intervient dans cette zone, dans la sensibilisation de la communauté sur la lutte contre les violences basées sur le genre, la prise en charge psychosociale des survivantes des violences sexuelles et violences basées sur le genre, le référencement pour la prise en charge médicale, la réinsertion socioéconomique des survivantes des violences sexuelles, le suivi régulier de la gestion des associations villageoises d'épargnes et des crédits constituées généralement  des survivantes des violences sexuelles.  

Le suivi de l'espace sûr des femmes de la communauté de TABAC CONGO est également assuré par les agents de TPO DRC ainsi que le suivi régulier des CBCM (mécanisme inter organisationnel des gestions des plaintes dans la base communautaire) qui est constitué par les  points focaux de la communauté.

Publié par : Jeannette BISIMWA

KASAI : 1630 enfants dont 918 garçons et 712 filles ont déjà pris part aux activités organisées dans les EAE dans les zones de santé de Kamwesha à Kapinga-Nkudi et Kanzala à Sha Musanda depuis Juillet 2022.

publié le 2022-08-06 15:23:52

Rédigé par : Précieux THAMANI

Dans le cadre la mise en œuvre du projet : « Réponses aux besoins de protection des enfants en situation d’urgence dans la province du Kasaï »  financé par UNHCR, sous délégation de Kananga, suivi par le Bureau terrain de Tshikapa, 1630 enfants  ont déjà bénéficié des activités organisées dans les EAE dans les zones de santé de Kamwesha à Kapinga-Nkudi et Kanzala à Sha Musanda.

A travers ce projet de protection de l’enfant y compris l’enregistrement de naissance, TPO RDC a mis  en place deux Espaces Ami d’Enfants mobiles (EAE) qui organisent des activités mobiles et fixes en vue d’atteindre un plus grand nombre d’enfants en besoin de protection et surtout ceux affectés psychologiquement par les crises récurrentes au Kasaï et les rapatriés  d’Angola.

De ces  activités, certaines sont récréatives, ludiques, physiques, imaginaires, en compétence de vie courante et l'accompagnement psychosocial.

7650 enfants IDPS, retournés, rapatriés et autres enfants vulnérables bénéficieront aussi de ces activités avec l’appui des animateurs et assistants psychosociaux de TPO RDC, les membres des communautés entre autres les Réseaux communautaires de protection de l’enfant, les organisations à base communautaire, les relais communautaires, etc.

Ce projet a une durée de 9 mois, soit du 01 avril au 31 Décembre 2022.

Publié par : Jeannette BISIMWA

Kongo Central : TPO RDC prend part à l’élaboration du plan de communication pour lutter contre les exploitations et abus sexuels dans le secteur de la santé.

publié le 2022-08-04 22:20:56

Rédigé par : Jeannette BISIMWA

L’exploitation et les abus sexuels ainsi que le harcèlement sexuel sous toutes leurs formes constituent un problème de santé publique qui touche tous les pays et qui peuvent entrainer la violence, les grossesses désirées, le VIH et d’autres infections sexuellement transmissibles, la dépression, les crises d’anxiété et le suicide. En raison de la stigmatisation non et de la discrimination, les personnes survivantes d’exploitation et d’abus sexuels et de harcèlement sexuel, peuvent rencontrer des difficultés pour accéder aux services essentiels de santé.

En vue de trouver une piste de solution, plus de 40 experts provenant des provinces, des ONG partenaires de l’UNFPA dont TPO RDC, experts des programmes spécialisés du Ministère de la Santé et des Partenaires Financiers et Techniques se réunissent du 2 au 07 août 2022 à Matadi dans le Kongo Central dans le cadre du projet PDSS  du Gouvernement de la République Démocratique du Congo.

 L’UNFPA en collaboration avec le programme National de Communication pour la Promotion de la santé (PNCPS), avec l’appui financier de la Banque Mondiale a convenu d’élaborer  ce  plan de communication avec ces différents acteurs afin de coordonner les actions et de mieux cibler les parties prenantes. 

Dans son mot d’ouverture le délégué du représentant pays de Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), a laissé entendre que le produit tant attendu est de produire un plan de communication  en faveur  de la prévention et de la riposte de la lutte contre les violences basées sur les genres(VBG),les exploitations et abus sexuels(EAS) et harcèlement sexuels(HS) .

Toutefois, ce projet vient en appui des 4 autres projets qui sont mis  en œuvre par la banque mondiale dans 20 provinces ciblées de la RDC. Il s’agit du Projet de Développement des Soins de Santé (PDSS), projet de renforcement des systèmes régionaux de surveillance des maladies en Afrique centrale (REDISSE) et COVID -19 .Il a démontré clairement  que ce projet vise à combattre les cas incidents de VBG et abus sexuels sur terrain au sein du ministère de la santé et dans la communauté conformément à la mise en œuvre de ces projets.

En outre, il a rassuré aux participants qu’ils avaient un grand défi de produire le draft du plan de communication qui devrait s’en suivre des plusieurs étapes pour faciliter la mise en œuvre dudit projet.

Le projet PDSS dont l’objectif est d’améliorer l'utilisation et la qualité des services de santé maternelle et infantile dans les zones ciblées, a pu constater des risques d’exploitations et abus sexuels/harcèlement sexuel (EAS/HS) pendant la réponse Ébola dans la province du Nord-Kivu et de l’Equateur. Cela lors des consultations avec les femmes et filles menées par des acteurs impliqués dans la réponse, ainsi que par des journalistes. D’autres facteurs de risque identifiés incluent la difficulté de supervision sur l’étendue du projet, le fort déséquilibre de pouvoir-être de staff du projet et populations bénéficiaires, en vertu notamment de l’essentialité des services élargis, l’afflux de personnel étranger aux zones d’intervention du projet, et l’absence des stratégies explicites de protection, l’exploitation et abus sexuels parmi le personnel de santé.

Ce projet va être exécuté sur une période de 18 mois et sera plus multisectoriel .Ce draft du plan de communication sera suivi du cadre de la mise en œuvre et de suivi – évaluation  des activités.

Publié par : Jeannette BISIMWA

SUD-KIVU : 2023 ménages bénéficient d’une assistance en kits AME et WASH à Kalehe grâce au projet UniRR exécuté par TPO RDC .

publié le 2022-07-25 12:42:01

Rédigé par : Claude BIAJUWAMUNGU

UNICEF à travers son partenaire de mise en œuvre TPO DRC, a doté des kits AME et WASH aux populations déplacées ayant fui les affrontements du mois d'avril et juin dernier. Les dits affrontements entre les FARDC et un groupe armé actif opérant aux alentours du parc national de Kahuzi Biega, auraient causés un déplacement massif des populations de plusieurs villages du haut plateau des groupements de MUBUKU et MBINGA-SUD en limite avec le PNKB poussant ainsi à se rendre vers KASHEKE, TCHOFI, LUZIRA, TCHIBANDA, MUNANIRA et ISHOVU, dans la partie littorale de Kalehe. Difficile de s'adapter à la vie normale pendant au moins deux mois dans les familles d'accueil sans aucune assistance humanitaire, jusque quand TPO RDC va apporter son intervention à travers son projet UniRR. Au total 2023 ménages ont bénéficié de cette assistance en kits AME et WASH grâce à ce projet financé de l’UNICEF. Signalons que le besoin d’une intervention multisectorielle pour ces déplacés a été exprimé lors d’une mission d'évaluation inter agence organisée du 1er au 9 juillet 2022 sous le lead de OCHA BUKAVU ayant connue la participation de TPO RDC, UNICEF et PAM. En franche collaboration avec les autorités de la zone, les équipes des enregistreurs ont procédé à la méthodologie porte à porte pour identifier les familles déplacées sous le guide d'un membre de la communauté désigné par chaque chef du village.

Publié par : Jeannette BISIMWA

TANGANYIKA : Plus de 150 femmes et enfants survivants des violences basées sur le genre bénéficient des activités du restaurant et pâtisserie lancées dans le territoire de KABALO sous l’appui financier de l’UNICEF.

publié le 2022-07-19 13:38:39

Rédigé par : Denise RUKUNDO

La dernière semaine du mois de juin 2022 a été marquée par le lancement  des activités  du restaurant  et pâtisserie en faveur de plus de 150 femmes et enfants survivants des violences basées sur le genre, activités réalisées par TPO DRC à travers UNICEF dans le territoire de KABALO, province du Tanganyika. C’était  dans le centre de KABALO au quartier LUKUNDULA,  en présence des différentes autorités territoriales et notables. Cette activité intervient dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Appui aux programmes de l’éducation et à la protection des enfants filles et garçons affectés par les conflits intercommunautaires dans le territoire de KABALO, province du Tanganyika, » financé par UNICEF. Pour ce qui concerne les femmes et enfants survivants des violences basées sur le genre  dans le territoire de KABALO, les activités réalisées à leur intention  par TPO DRC avec  le financement de l’UNICEF  étaient caractérisées par la prise en charge psychosociale et médicale, la réinsertion socio-économique  et la formation sur l’approche GERME (gestion des entreprises). Après  cette formation qui a duré 1 mois, les bénéficiaires ont choisi les différents  métiers d’activités génératrices  des revenus selon leur choix et se sont regroupées dans des différentes associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC) pour pérenniser leurs activités.  Parmi les 150 femmes et enfants, 5 ont choisi le restaurant et la pâtisserie, dont 4 femmes et 1 fille.

Au-delà de la réinsertion socio-économique des bénéficiaires,  TPO DRC a équipé le restaurant avec 3 tables, étagère, deux banquettes, 7 chaises cannées, un support lave-main ainsi qu’un paiement de loyer pour 6 mois. 

L’Administrateur territorial adjoint de KABALO, monsieur FAMBA Dieu Merci,  a remercié TPO DRC d’être intervenu dans plusieurs œuvres dans son territoire comme le restaurant, les deux salons de coiffures modernes construits l’un dans le centre-ville et l’autre dans la cité ainsi que d'autres réalisations. Il a recommandé à TPO DRC d’atteindre les autres vulnérables car il reste encore beaucoup à faire dans le territoire de KABALO. Il a ensuite  promis d’assurer la sécurité de ces ouvrages pour leur pérennité, mais également de continuer à assurer la cohabitation pacifique pour mettre un terme définitif aux conflits intercommunautaires dans son territoire.

Le député national élu de KABALO monsieur LUYONGOLA MBUYU, faisant parti des hôtes présents à cette activité, a promis aux bénéficiaires d’être toujours là pour les assister en cas des difficultés et a insisté à l'intention des bénéficiaires de s’approprier cette activité, de rendre convivial cet endroit, en respectant la propreté, un bon accueil et la bonne gestion du patrimoine que TPO DRC à travers UNICEF vient d’offrir aux habitants de KABALO.

Avant de clore cette activité, les bénéficiaires  n’ont pas manqué de remercier UNICEF à travers TPO DRC pour  tous les bienfaits envers eux durant cette période. Il sied de rappeler que cette activité de restaurant et pâtisserie réalisée par TPO DRC à travers UNICEF, vient renforcer la réintégration de ces femmes qui ont été rejetées par leur famille suite aux incidents de violences basées sur le genre (VBG) dont elles ont été victimes.

Publié par : Jeannette BISIMWA

TANGANYIKA: TPO DRC lance les activités de deux salons des coiffures mixtes dans le territoire de KABALO sous l’appui financier de l’UNICEF.

publié le 2022-07-19 11:19:58

Rédigé par : Denise RUKUNDO

Les jeunes adolescents du territoire de KABALO ont  bénéficié d’une mise en place de deux salons de coiffure modernes grâce à TPO DRC sous l'appui financier de l'UNICEF. Cette activité a eu lieu le 22 Juin dernier après une série des formations sur la gestion des entreprises et l’auto prise en charge, organisée par TPODRC à travers UNICEF qui a réuni plus de 180 enfants, dans le cadre  du projet « Appui aux programmes de l’éducation et à la protection des enfants filles et garçons affectés par les conflits intercommunautaires dans le  territoire de Kabalo, Province du Tanganyika ».

Ces enfants parmi lesquels, les enfants sortis des forces et groupes armés, des orphelins et autres enfants vulnérables ont été regroupés dans différentes activités génératrices de revenus et réinsertion socio-économique selon leurs choix, après avoir bénéficié de ces  différentes formations. 10 jeunes adolescents dont 8 garçons et 2 filles ont choisi le métier de coiffure. Ces derniers ont bénéficié de cette activité de coiffure pour homme et femme après avoir suivi une formation sur la coiffure mixte organisée par TPO DRC. La remise de cette activité entre les mains de ces jeunes  a été officialisée en présence des autorités territoriales de KABALO.

Notons que  l'un de ces deux salons de coiffure a été construit et l'autre réhabilité, celui réhabilité se situe au centre-ville de KABALO, dans le quartier LUKUNDULA et l'autre construit dans la cité au quartier MPONGO. Parmi les outils avec lesquels  TPO DRC a équipé ces deux salons, on trouve: une télévision, routeur rural Sparks, ampoule, paire des batteries, antenne, panneau solaire, câble coaxial, LNB, tondeuse + câble chargeur, tabliers pour client, tablier pour coiffeur, boite de lame de rasoir, peigne, bouteille d'alcool, chaise plastique, banquette, table étagère, miroirs.

Les bénéficiaires dont la plus part sont des orphelins et enfants sortis des forces et groupes armés, se disent satisfaits de cette activité lucrative et remercient TPO DRC et UNICEF pour ce soutien qui va leur permettre non seulement de s'auto prendre en charge mais également de se projeter dans un avenir meilleur.

Publié par : Jeannette BISIMWA

BUKAVU : UNFPA renforce la capacité de ses partenaires en communication dont TPO DRC.

publié le 2022-07-12 14:32:42

Rédigé par : Sifa NAMEGABE

Dans le souci d’améliorer la contribution de son staff et ses partenaires du point de vue communication des résultats, Fonds des nations unies pour la population UNFPA a organisé un atelier de deux jours soit du 7au 8 juillet 2022 dans l’enceinte de l’hôtel Mont Kahuzi à Bukavu.

Une bonne communication permet de mobiliser les ressources afin de répondre aux besoins des populations assistées. Ainsi pour UNFPA à ses partenaires et son Staff, il faut changer la façon de rapporter dès qu’il ne se remarque pas des résultats. Le recourt aux différents outils pour vendre le travail sur terrain permet d’améliorer l’estime envers le bailleur des fonds et les chefs à tous les niveaux.

Pour y arriver, les participants à ces deux jours de renforcement de capacité dont TPO DRC ont reçu la charge de restituer les acquis à leurs collègues pour améliorer leur manière de rapporter. "Nous avons retenu que nos publications doivent être régulières tout en sachant que notre communication n’est pas sur nous-même mais citer et taguer les autres partenaires dans nos publications. Nous devons beaucoup communiquer sur les partenaires. Nous devons produire des photos documentaires en rapport avec le sujet, le paysage et l’information. Nous allons désormais améliorer les histoires d’intérêts commun en mettant l’être humain au centre de nos activités." fait savoir madame Jeannette BISIMWA responsable communication TPO DRC.

A ce stade, UNFPA réitère son engagement de travailler mains dans la main avec ses partenaires afin d’atteindre les résultats rassure monsieur DEO BAHIZIRE représentant du chef de bureau UNFPA :"Je vous assure de notre accompagnement et nous allons travailler ensemble parce que votre réussite est notre réussite et votre échec est notre échec. J’adore le travail en équipe et je vous y exhorte."

Entre autre sujets abordés dans ces assises : les Notions sur la communication, la photographie documentaire, la communication digitale, les histoires d’intérêt humains, la communication sur les partenaires, les points d’actions sur les prochaines étapes.

A la fin de la formation, 3 lauréats dont TPO RDC ont été primés sur base de leur production en photographie documentaire.

Publié par : Jeannette BISIMWA

BUKAVU : TPO DRC reçoit la réunion de coordination des organisations et Agences des Nations Unies ayant l’appui technique et financier de la Suisse.

publié le 2022-07-07 21:12:11

Rédigé par : Sifa NAMEGABE

La réunion Nexus pour le management des organisations ayant l’appui technique et financier de la Suisse dans la zone de santé de Bunyakiri s’est tenue ce jeudi 07 juillet 2022 en la salle de réunion de TPO DRC bureau national sur avenue Hippodrome, Bukavu au Sud–Kivu.

L’objectif principal était de comprendre à quel niveau ces organisations se complètent et en quoi les réunions tenues sur terrain peuvent apporter d’éclairage pour éviter le doublon dans les  interventions.

Cette réunion permet au niveau de management des organisations, à discuter les réalités du terrain telque partager par l'équipe à la base, prendre des décisions tant réfléchies que correctrices pour attendre l'objectif de la coordination en question.

Au cours de cette réunion, les participants dont TPO DRC, FAO, PAM, PADEBU, UEFA, PNUD et APC  se sont convenus de faire la préoccupation de complémentarité  ou encore le Nexus une réalité dans la Zone.

Le Nexus dans sa diversité ne doit pas se limiter aux réunions de coordination, mais envisager d’œuvrer dans un sens plus large. C’est par exemple comme stratégie  voir comment la coordination au niveau local peut remonter l’information avant pendant et après la réunion.

Signalons que le lead de la réunion a été confié à TPO DRC dont le modérateur était Dr LUC BASHWIRA Assistant au programme et responsable du volet santé.

La prochaine réunion Nexus est fixée le 4 Août prochain au bureau de PAM.

Publié par : Jeannette BISIMWA

Nous suivre

Page Facebook

Rapports Annuels

Restez connecter

Nos partenaires techniques, financiers et bailleurs de fonds